Hygiène de vie Productivité

VEILLER A SON HYDRATATION

Quand on parle d’hygiène de vie, on pense souvent à l’alimentation, le sport et le repos. Il existe toutefois deux autres champs d’action tout aussi importants : l’hydratation et l’oxygénation. Pour ma part, l’hydratation est le premier point sur lequel j’interviens quand il faut remettre de l’ordre dans ma vie. Je m’assure de boire correctement et régulièrement. C’est une habitude que j’ai prise dès que je me sens fatiguée, perdue, stressée. D’où mon envie d’inaugurer la partie de ce blog « reprendre sa santé en main » par ce point essentiel.

LES BIENFAITS DE L’HYDRATATION

Qu’il s’agisse d’être en bonne santé, d’être plus productive ou d’avoir une apparence physique qui nous convienne, l’hydratation y joue un rôle primordial. Depuis maintenant quatre ans et demi, je suis passionnée à en apprendre plus sur l’hygiène de vie en général. Et au cours de mes découvertes, j’ai constaté que notre hydratation avait un impact sur différents domaines de notre vie.

L’eau est une ressource consommée, utilisée, filtrée et rejetée, qu’il faut sans cesse réapprovisionner. Les professionnels de santé et les slogans de préventions nous rappellent régulièrement qu’il nous faut consommer 1,5 à 2 L d’eau par jour pour assurer correctement nos besoins vitaux, selon notre état de santé.

Et les effets de la déshydratation sont diverses et variés1 :

Sensation de fatigue | Irritabilité | Maux de tête | Trouble de la concentration et de la mémoire | Risque d’erreurs, voire d’accidents (accidents du travail, accidents de la route) | Crampes | Blessures musculaires | Infections urinaires | Formation de calcul rénaux | Sécheresse de l’état cutané | Rétention d’eau | Fringales

Cela peut avoir des conséquences sur notre niveau d’énergie et donc notre communication, notre productivité et notre sécurité. En terme d’image, la déshydratation peut aussi affecté notre apparence physique.

Notre corps est une machine très intelligente qui a apprit à réagir aux situations de famine. Qu’il s’agisse d’eau ou de nourriture, si on le prive d’une ressource, il aura le réflexe de stocker celle-ci la prochaine fois qu’il la recevra. C’est ce qui amène à l’effet yoyo lorsqu’une personne réalise un régime trop draconien pour ensuite retrouver son ancienne alimentation. Et c’est aussi ce qui arrive dans le phénomène de rétention d’eau. Le corps, par peur de manquer d’eau, va se mettre à la stocker.

Donc si votre santé, votre apparence, votre productivité, votre sécurité, ou tout simplement votre niveau d’énergie, est important pour vous, assurez-vous de votre bonne consommation d’eau en premier !

MES ASTUCES POUR MIEUX S’HYDRATER

« L’eau mettant vingt minutes à être absorbée par les intestins, il faut boire régulièrement tout au long de la journée. » 2

J’ai testé plusieurs méthodes pour m’assurer de ma bonne consommation d’eau. Parmi ces méthodes, il y a l’utilisation d’applications, qui permettent de suivre notre consommation, voire même qui nous alertent par une notification qu’il est temps de boire. Il y aussi, comme autre méthode, la règle de boire au réveil et au coucher, à chaque repas et entre les repas.

Personnellement, j’ai vu ces astuces marcher sur des proches mais avec mon travail et mon rythme de vie variable, et surtout ma rigueur légendaire, j’ai trop souvent loupé le coche et me retrouvais à n’avoir bu que 500 voire 800 ml dans ma journée, ce qui est trop peu. Avec un verre ou une tasse lambda, je n’arrivais jamais à évaluer la quantité que j’avais ingurgité ni à me souvenir de combien de verres j’avais bu. J’ai donc fais le choix d’investir dans deux objets peu coûteux et très pratiques : une petite jarre avec paille et une gourde, toutes les deux en plastique. La jarre me sert à la maison au quotidien. J’ai constaté que je buvais plus d’eau à la paille que dans un verre. Quant à la gourde, elle reste dans mon sac toute la journée. Je m’assure qu’elle soit remplie avant de partir de chez moi et cela me permet d’avoir de l’eau à porter de main, que je sois en voiture ou au travail.

L’avantage de ces deux contenants, c’est qu’ils peuvent contenir chacun 500ml. Je sais donc que je dois boire au moins une fois la quantité de l’un et deux fois la quantité de l’autre pour subvenir à mes besoins journaliers. Et ça, pour ma mémoire et ma rigueur, c’est beaucoup plus facile à retenir et mettre en place !

Et pour ce qui est de l’hydratation au travail, selon les jours, il arrive que ça soit plus compliqué de prendre soin de sa santé. Il faut réaliser une tâche en un temps imparti ou répondre à un enchaînement de demandes et de sollicitations, ce qui fait que j’ai tendance à oublier de boire quand je suis au boulot. Je cherche donc depuis quelques mois, à prendre la nouvelle habitude de boire une ou deux gorgées avant de démarrer une nouvelle tâche ou de répondre à la sollicitation d’une nouvelle personne. Cela m’a été inspirée d’un employé de la CPAM de ma ville. A chaque fois qu’il finissait de traiter la demande d’une personne, il buvait un peu avant de prendre en charge la demande de la personne suivante. C’est un réflexe qu’il a prit et que j’arrive au fur et à mesure des semaines à mettre en place moi aussi dans mon travail. Car s’occuper des autres, c’est bien, à condition de prendre soi-même soin de soi.

« Charité bien ordonnée commence par soi-même. »

_____ PETITE PARENTHÈSE ÉCOLOGIQUE & ECONOMIQUE _____

Le plastique de nombreuses bouteilles d’eau vendus dans le commerce n’est pas recyclable. Donc, quand vous le pourrez financièrement, essayer d’investir dans une gourde en aluminium ou en plastique réutilisable et consommez l’eau du robinet si votre eau est potable. Cela vous fera des économies sur le long terme et contribuera à l’environnement !

_________________________________________

S’HYDRATER, C’EST BIEN, MAIS ATTENTION AUX FAUX-AMIS

Eh oui, une fois qu’on s’intéresse à un sujet, on se rend compte qu’il est parfois plus complexe qu’on l’imaginait. Et c’est aussi le cas pour l’hydratation.

Si dans le terme « boissons », on y retrouve le concept de boire, ces dernières ne sont pas toutes pour autant hydratantes ! En effet, les boissons chaudes telles que le thé et le café ont des propriétés diurétiques, c’est-à-dire qu’elles favorisent une élimination urinaire plus importantes, donc une diminution plus importante de la quantité d’eau présente dans votre corps. A très grand excès, le thé et le café peuvent donc entraîner dans certaines conditions une déshydratation.3

Et l’alcool ? Eh bien là, niveau hydratation, on peut mieux faire ! Je ne suis pas consommatrice de ce genre de breuvages – un ou deux verres par an max., #bonnesoeur, #healthy, – par conséquent, je ne vous donnerai pas de conseils à ce sujet-là. Je vous informe seulement que l’alcool déshydrate car il a lui aussi des propriétés diurétiques : « L’alcool perturbe la production de vasopressine par le cerveau, une hormone qui régule l’activité des reins. Lorsqu’une personne est ivre, ses reins produisent trop d’urine et évacuent donc de grandes quantités d’eau. Or, le peu d’eau présent dans les verres d’alcool absorbés ne permet pas de compenser les pertes. En cas de forte déshydratation, le corps peut aller puiser de l’eau jusque dans le cerveau, ce qui provoque des maux de tête. La seule solution est alors de boire beaucoup d’eau.« 4. Donc faîte attention à bien boire de l’eau entre chaque verre d’alcool, et petit rappel sécurité qui n’a rien à voir mais qui reste important : ne laissez personne conduire alcoolisé. Il s’agit de votre sécurité mais aussi des autres usagés que vous ou vos proches rencontrerez sur la route.

Pour finir, je vous conseille vraiment le livre « Vous avez le pouvoir de changer votre santé » écrit par le docteur Loïc Etienne et la journaliste Rica Etienne, aux éditions Marabout. Une véritable petite bible de l’hygiène de vie de 374 pages version poche, simple à lire et à comprendre, de quoi améliorer mois après mois sa santé et son niveau d’énergie !

Voici un extrait des petites astuces qu’il rappelle pour prendre soin de son hydratation en fin de chapitre :

  • « Les boissons glacées agissent moins vite que les tisanes ou le thé, car elles doivent séjourner quelques minutes supplémentaires dans l’estomac pour revenir à la température interne de 37°.
  • N’oubliez pas que les sodas contiennent 100g de sucre par litre ; ils sont mal absorbés donc mal hydratant (voir p.76). Autant boire de l’eau du premier robinet venu.
  • Par canicule et si vous devez fournir des efforts prolongés, les boissons pour sportifs permettent de compenser les pertes en sel.
  • Dans le cas particulier des fuites urinaires, la meilleur prévention n’est pas de boire moins mais de manger mieux. Un régime équilibré à base de légumes et de fruits, riche en fibres, limite la constipation, donc la pression sur la vessie. »

Sur ce, je vous embrasse et vous retrouve très vite ! Bises, AR.


1 ARTICLE = « Bien évaluer son niveau d’hydratation » du site www.doctissimo.fr

2 LIVRE = « Vous avez le pouvoir de changer votre santé » par le docteur Loïc Etienne et la journaliste Rica Etienne, publié aux éditions Marabout, version poche en 2016

3 ARTICLE = « Thé ou café peuvent-ils remplacer l’eau ? » du site www.lepape-info.com

4 ARTICLE = « Pourquoi l’alcool déshydrate ? » du site www.cnews.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top